Eau et installations septiques

Eaux usées

Malgré tous les efforts de sensibilisation faits au niveau de la gestion des matières résiduelles,  il nous arrive encore de retrouver certains résidus domestiques dans le réseau d’égout. En plus de causer des refoulements, ces résidus peuvent sérieusement endommager les pompes et les moteurs nécessaires au pompage et au traitement des eaux usées de la station d’épuration.

Les liquides toxiques, tels que l’huile, la peinture et le solvant, ne devraient jamais être déversés dans les égouts. Ils sont dangereux pour les travailleurs, nuisent au traitement des eaux usées et sont responsables de retours d’odeurs dans les résidences.

Il est INTERDIT de rejeter les résidus suivants dans le réseau d’égout que ce soit dans la toilette, les lavabos, le bain, la douche ou les bouches d’égout :

  • Couche
  • Lingette désinfectante
  • Serviette sanitaire, tampon et applicateur
  • Cure-oreille
  • Condom
  • Papier mouchoir et essuie-tout
  • Chiffon
  • Linge à épousseter de type « Swiffer »
  • Matériaux de construction (morceaux de bois, laine isolante, etc.)
  • Sable
  • Terre
  • Herbe
  • Produits pétroliers (Essence, Diesel, Mazout, etc.)
  • Peinture
  • Solvant, diluant.
Eau potable

Les Québécois sont parmi les plus grands consommateurs d’eau potable au monde. Au Québec, en 2016, la production d’eau potable distribuée était de 551 litres / personne / jour.

Aux fins de comparaison, la moyenne canadienne est 447 litres / personne / jour et la moyenne ontarienne est 370 litres / personne / jour.

On pense souvent à tort que l’eau est gratuite. NON, l’eau n’est pas gratuite!

Même si vous pompez l’eau d’un puits résidentiel, l’électricité, le filtrage, l’adoucisseur et tout autre traitement coûteront plus cher si vous utilisez plus d’eau! La différence en argent est encore plus grande si vous êtes raccordé à l’aqueduc puisque le traitement de l’eau est plus complexe.

L’eau potable est une ressource épuisable et il faut être conscient que lorsqu’elle coule inutilement, c’est une forme de pollution. En effet, quand le robinet est ouvert, il coule de l’eau douce, propre et potable de la nappe phréatique qui se jette dans les égouts avec les produits chimiques de nettoyage, le savon, les excréments. Cette eau est maintenant polluée et même les meilleurs traitements ne la rendront plus jamais aussi « propre ».

En économisant l’eau, on diminue les coûts et toute l’eau qu’on n’utilise pas reste propre.

Les faits :

  • Chaque Québécois pollue en moyenne 270 000 litres d’eau potable par année;
  • Moins de 2 % de cette eau est bue;
  • 35 % sont utilisés pour le bain et la douche;
  • 30 % pour la toilette;
  • 20 % pour la lessive;
  • 10 % pour la cuisson et les breuvages;
  • 5 % pour le nettoyage.

 

Nos recommandations :

  • Prenez une douche rapide (5 minutes ou moins);
  • Installez une pomme de douche à faible débit avec un stop-douche pour couper l’eau quand vous vous savonnez;
  • Si vous prenez un bain, remplissez la baignoire qu’au quart;
  • Installez un dispositif d’économiseur d’eau sur vos toilettes;
  • Achetez une toilette à très faible débit ou à double chasse qui utilise 6 ou 3 litres;
  • Fermez le robinet pendant que vous brossez vos dents, lavez vos mains, rasez votre barbe;
  • Attendez d’avoir une brassée pleine avant de faire votre lessive et utilisez l’option d’économie d’énergie (eau froide) ou le cycle le plus court, même chose pour le lave-vaisselle;
  • Installez un brise-jet à faible débit sur vos robinets de cuisine et de salle de bain;
  • Ne laissez pas couler l’eau pendant que vous lavez la vaisselle;
  • Placez un contenant dans l’évier. Quand il est plein, arrosez vos plantes avec l’eau récupérée;
  • Toujours bien fermer le robinet pour qu’il ne coule pas;
  • Pour de l’eau froide, gardez une bouteille d’eau potable dans le réfrigérateur.

Pour vos travaux extérieurs :

  • Installez un grand réservoir à l’extérieur pour recueillir l’eau de pluie qui s’écoule du toit;
  • Utilisez l’eau de pluie pour arroser vos fleurs ou potager;
  • Couvrez votre piscine d’une toile solaire pour empêcher l’évaporation de l’eau et remplissez-la avec de l’eau de pluie filtrée;
  • Lavez la voiture en utilisant un seau et une éponge, puis rincez-la rapidement avec un pistolet d’arrosage.

Gardons notre eau propre!

Fosses septiques

Le service de vidange de fosses septiques est sous la responsabilité de la MRC du Haut‑Saint-Francois. Depuis quelques années, la MRC a adopté le principe « utilisateur/payeur » afin d’encourager les citoyens à bien gérer leur fosse septique dans le but de réduire la fréquence des vidanges.

Plusieurs informations à ce propos sont disponibles sur le site Web de la MRC à partir du lien suivant :    http://www.mrchsf.com/environnement-fosses-septiques.html

Pour plus d’informations, veuillez contacter monsieur René Vachon, inspecteur en évaluation à la MRC, au 819 560-8400, poste 2109.

Si vous avez besoin d’une vidange de fosse septique supplémentaire, composez le 819 560-8401.

Frais pour les fosses scellées et les puisards

Pour les citoyens qui possèdent une fosse scellée ou un puisard, aucune visite ne sera effectuée par les mesureurs. Pour ce type d’installations sanitaires, la fréquence de la vidange est laissée au soin des propriétaires. Afin d’optimiser les déplacements du transporteur, vous devez contacter la MRC du Haut-Saint-François quelques jours avant les dates prévues pour votre municipalité. L’horaire est publié dans le Journal du Haut-Saint-François au début de mai de chaque année.

Pour les fosses scellées, une vidange aux deux ans est prévue. Des frais sont prélevés annuellement sur le compte de taxes. Chaque vidange supplémentaire sera facturée au citoyen.

Pour les puisards et autres types de fosses, une vidange aux trois ans est prévue. Des frais annuels sont prélevés sur le compte de taxes municipales.

Frais pour les fosses septiques conventionnelles

Des frais de mesure obligatoires sont ajoutés annuellement à votre compte de taxes municipales.

Une vidange aux trois ans est prévue pour les fosses conventionnelles (avec champs d’épuration) si la mesure atteint 12 cm d’écume ou 30 cm de boue. Si cette mesure est atteinte plus d’une fois par période de trois ans, la fosse sera vidangée et le citoyen sera facturé pour la ou les vidanges supplémentaires. Par contre, si la fosse n’est pas vidangée parce que la mesure n’est pas atteinte à l’intérieur d’une période de trois ans, le citoyen aura congé des frais de vidange de fosse sur son compte de taxes subséquent.

MRC du Haut-St-François

TARIFS 2020

Frais de mesure 23 $
Obligatoire pour les fosses conventionnelles

Volume Conventionnelle Scellée Autre Puisard
– 749 65 95 80 80
750 À 1999 65 95
1000 À 1249 65 95
1250 À 1499 65 95
1500 À 1999 133 145
2000 À 2500 150
2501 À 3000 163